Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

13 Jan

Shannon Briggs roi des provocateurs !

Publié par Benoît Sainte Marie

 Shannon Briggs roi des provocateurs !

Le boxeur américain n'en peut plus de provoquer l'Ukrainien, qu'il espère rencontrer sur le ring. Mais ce dernier le snobe ostensiblement.

Sont-ils taquins, ces boxeurs. Et particulièrement l’Américain Shannon Briggs, quoique le concernant, on peut s’interroger si l’abus de coups n’a pas ruiné définitivement sa santé mentale. A moins que tout ça ne soit qu’une mise en scène, à l’image d’un combat de catch. La scène se passe à Hollywood (en Floride, oui). L’Ukrainien Vladimir Klitschko, champion du monde des poids lourds, se balade tranquillement sur son stand up paddle quand surgit un bateau sur lequel se trouve Briggs. L’Américain brûle depuis des mois de défier Klitschko qui le snobe ostensiblement. «Tout ce que tu feras, je le ferai. Partout où tu iras j’irai, éructe Briggs. C’est moi le champion. Appelle-moi champion.» Puis à l’adresse du pilote du bateau: «Fais des vagues, fais des vagues.» La fin est aussi prévisible que l’était le retour de Sarkozy en politique: Klitschko tombe à l’eau et remonte sur sa planche en lâchant: «Tu as franchi la putain de ligne.»

Briggs est un récidiviste. Cet été, il était déjà allé provoquer Klitschko et jouer le pique-assiette (littéralement) avec l’Ukrainien qui déjeunait tranquillement.

Quelques jours auparavant, il était allé le défier dans sa salle d’entraînement.

Si la présence opportune de caméras lors de ces épisodes peut laisser sceptique de leur caractère entièrement spontané, la rancœur de Briggs contre la famille Klitschko est peut-être plus crédible. En 2010, il avait pris une sévère rouste contre l’aîné des Ukrainiens (notamment lors d’un 12e round qui l’avait vu encaisser une volée de coups à assommer un troupeau de buffles), Vitali, aujourd’hui retraité et acteur majeur de la révolution ukrainienne.

Après ce combat, Briggs avait rangé les gants avant de remonter sur le ring cette année, à 43 ans, en massacrant quelques adversaires de troisième zone. Et en espérant que Vladimir Klitschko, ou les grands manitous du boxing business, lui portent un quelconque intérêt. En attendant cette hypothétique confrontation, il en est réduit à ces pathétiques provocations.

G. Dh.

SOURCE: http://www.liberation.fr/

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .