Tournoi international de Libreville : 5 médailles en or pour le Gabon

Publié le par Benoît Sainte Marie

Tournoi international de Libreville : 5 médailles en or pour le Gabon

Lancé depuis le samedi 25 avril dans l’enceinte de l’école nationale de boxe de Libreville, le Tournoi international de boxe qui opposait le Gabon au Cameroun dans le cadre de la préparation des Jeux africains et de la Coupe d’Afrique 2015 pour le compte de la zone 3 a pris fin mardi 28 avril 2015. Les Panthères ont remporté au total 5 médailles en or contre 6 pour les Camerounais lors de cette compétition.

Malgré un manque de préparation manifeste, les boxeurs gabonais ont malgré tout pu s’adjuger 5 médailles d’or derrière le Cameroun qui en a remporté 6 médailles lors du championnat international de Libreville de la zone 3 de boxe qui a pris fin mardi 28 avril 2015.

En effet, représenté par 16 boxeurs hommes et femmes, le Gabon s’est offert 5 médailles d’or grâce à Mikamou junior dans les 52 kg, Tadée Ebassa (91kg), Ruguen Miyenikoue (75kg), Marcus Edou Ngoua (49kg), Lewissia Nzamba Nzamba (51kg). Les pugilistes gabonais se sont également adjugé 6 médailles d’argent et 5 médailles de bronze alors que le Cameroun s’est paré 6 fois d’or, 3 fois d’argent et une fois de bronze.

« Le Cameroun se classe certes au premier rang de la compétition avec 6 médailles d’or au total chez les hommes et femmes, mais le Gabon qui vient en second compte également quatre médailles d’or chez les hommes. La différence s’est faite à très peu de choses chez les filles » a déclaré un membre proche de la fédération gabonaise de boxe avant de préciser que le niveau des différents boxeurs était le même.

Pour le président de la fédération gabonaise de boxe et président de la zone 3, Clément Sossa Simawango, l’organisation de cette compétition qui a été validée par la Confédération africaine de boxe entrait dans le cadre de la préparation des boxeurs camerounais et gabonais en prévision des Jeux africains et de la Coupe d’Afrique. En marge des résultats de chaque équipe, l’objectif fixé qui était également celui de jauger le niveau de chaque boxeur a été atteint.

Cependant, en dépit des médailles remportées par le Gabon dans ce Tournoi dit ‘’international’’, bon nombre d’observateurs ont remarqué la fébrilité physique et quelques carences techniques des boxeurs gabonais, c’est pourquoi l’Etat devrait le plus vite songer à mettre des moyens à disposition de la fédération gabonaise de boxe pour l’organisation d’un tournoi national en prélude aux Jeux Africains et de la prochaine Coupe d’Afrique.

Car ne dit-on pas que c’est la compétition qui prépare à la compétition ?

SOURCE: http://www.gaboneco.com/