Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

31 May

la leçon de courage des parents d’Alexis Vastine

Publié par Benoît Sainte Marie

la leçon de courage des parents d’Alexis Vastine


Sylvie et Alain Vastine, les parents d’Alexis, étaient présents hier à Gap pour le gala de boxe organisé par l’équipe de Cédric Jullien, de la Boxe anglaise académie.
Sylvie et Alain Vastine, les parents d’Alexis, étaient présents hier à Gap pour le gala de boxe organisé par l’équipe de Cédric Jullien, de la Boxe anglaise académie.

Depuis plusieurs semaines, Sylvie et Alain Vastine sillonnent la France, tenant à être présents à chaque hommage rendu à leur fils Alexis, une des victimes du crash de "Dropped".

« C’est notre rôle d’être là, c’est important, aussi. Les hommages se multiplient dans toute la France. Des salles de boxe et des complexes sportifs portent aujourd’hui le nom d’Alexis. C’est touchant de voir de grands sportifs lui rendre hommage. Nous sommes également très touchés par la générosité des gens », explique Alain Vastine, ému.

L’an dernier, Alexis Vastine boxait à Gap
Alexis aimait venir se ressourcer à Gap. Il rendait visite à ses amis, Cédric Jullien et Laurent Cal. Sa petite amie était d’Aix-en-Provence. En hiver, il en profitait pour faire du ski de fond. L’an dernier, il a combattu face aux États-Unis. Il devait être sur le ring, cette année encore, face à l’Angleterre. Naturellement, le challenge “Alexis-Vastine” prend tout son sens.


Alain, membre de l’équipe de France de boxe de 1980 à 1983, entraîneur du club de Pont-Audemer, en Normandie, a souvent accompagné ses fils sur des combats nationaux et internationaux. « Toute la famille boxe, sauf ma femme ! Mes filles, mes fils. Le dernier, Adriani, a été six fois champion de France. Il est resté longtemps dans l’ombre de son frère, boxant dans la même catégorie. Il a du potentiel. Avec ses sœurs, il sera sur le ring prochainement, lors d’un gala en l’honneur de Célie [décédée dans un accident de voiture quelques semaines avant son frère, NDLR] et Alexis. Nous avons déjà vendu les 1 600 places », poursuit le papa.

Retrouvez l'intégralité de cet article dans Le Dauphiné Libéré, édition Hautes-Alpes, de ce dimanche 31 mai.


Par Isabelle CAMBOS |

SOURCE: http://www.ledauphine.com/

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .