Le Woleu-Ntem champion du Gabon

Publié le par Benoît Sainte Marie

La province septentrionale a été sacrée à l’issue du champion national qui vient de s’achever à Oyem.  © img.webme.com

La province septentrionale a été sacrée à l’issue du champion national qui vient de s’achever à Oyem. © img.webme.com

Vice-champion en 2014, le Woleu-Ntem s’est adjugé, cette année, le titre national en fin de semaine dernière à Oyem. Avec cinq médailles (3 or, 1 argent et 1 bronze), cette province succède à l’Estuaire (2 or, 3 argent et 1 bronze), quintuple vainqueur depuis 2010, suivi du Haut-Ogooué (1 or, 4 argent, 1 bronze). Le reste du classement est complété par l’Ogooué-Maritime (1 or, 1 argent, 2 bronze), l’Ogooué-Lolo (1 or, 5 bronze), la Nyanga (1 or, 3 bronze) et la Ngounié (1 or, 2 bronze). La dernière place est revenue au Moyen-Ogooué (1 argent). Une compétition très appréciée par le président de la Fédération gabonaise de boxe (Fegaboxe). «Les combats ont été à la hauteur de nos attentes. Le public est venu massivement. Et beaucoup d’autochtones ont dit que c’est la première fois que le palais omnisport Omar Bongo Ondimba d’Oyem fait son plein avec une discipline sportive. Il y a eu le basket-ball, le handball, le taekwondo, mais ils n’ont jamais enregistré une telle affluence. C’est une fierté pour la Fegaboxe. Ce n’est pas facile d’organiser et de délocaliser un championnat national. Et pour un coup d’essai, ce fut un coup de maitre», a déclaré Clément Sossa.

Parrain de cette édition, le Premier ministre, pour sa part, a adressé ses remerciements au comité d’organisation. «Je remercie les organisateurs d’avoir pensé au Woleu-Ntem, qui a passé de très bons moments. C’est la première fois qu’un championnat de boxe se dispute dans la province. J’espère que très prochainement, on amènera un autre évènement de référence dans la province du Woleu-Ntem qui a une jeunesse très dynamique», a affirmé Daniel Ona Ondo.

Soulignons que cette compétition a été organisée dans la foulée de l’assemblée générale élective à l’initiative de Fegaboxe, et à l’issue de laquelle sept nouveaux présidents de ligues provinciales ont été élus.

AUTEUR: par Biggie Malouana

SOURCE: http://gabonreview.com/