Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

21 Jun

Des boxeurs à rude épreuve avec le cross-training

Publié par Benoît Sainte Marie

Des boxeurs à rude épreuve avec le cross-training

Devant le Cosec 1 à Troyes, sept binômes ont enchaîné les épreuves très physiques du premier cross-training organisé par le Boxing Club de Troyes.

« C’est physique ! » Cette opinion d’un participant au premier cross-training organisé dernièrement devant le Cosec 1 par le Boxing Club de Troyes, recueillie à chaud après une première série d’épreuves, nul ne songerait à la contredire, pour deux raisons : d’une part c’est un boxeur qui s’exprime et surtout il s’agit là d’un constat d’un indéniable réalisme.

Amateurs d’efforts qui peuvent être longs, en durée, mais d’intensité modérée, passez votre chemin ! Le cross-training, méthode d’entraînement extrême de plus en plus prisée par les adeptes des sports de combat, est tout le contraire.

Jaoid Chiguer, entraîneur au BCT avec ses frères Nour-Eddine et Redouane, explique les tenants et les aboutissants de cette méthode de travail dont les deux caractéristiques principales sont la globalité et la fonctionnalité :

« Il est scientifiquement prouvé, avec les travaux notamment du Docteur Tabata et des plans d’observation comparée des sportifs que l’intensité de l’exercice physique, sur une courte durée, présente pas mal d’avantages. L’enchaînement d’exercices courts mais physiquement exigeants et contraignants contribue à développer entre autres l’endurance cardio-vasculaire et respiratoire, la force musculaire, la vitesse, la souplesse et l’agilité, l’équilibre, la coordination et au bout du compte le bien-être. »

La première compétition auboise de cross-training s’est déroulée toute la journée sur la pelouse du petit terrain de football juste devant la salle du BCT, à l’entrée du Cosec 1.

Malgré un temps des plus humides, avec des ondées à répétition, qui ont vraiment vu les boxeurs mouiller le maillot, quatorze participants se sont lancés en binômes dans cette aventure qui pousse les corps dans leurs derniers retranchements.

Deux ateliers – dans les milieux ainsi spécialisés, on dit WOD pour workout of the day – ont rythmé la journée de dimanche.

Dans la matinée, histoire de donner le ton et de se mettre en condition, il s’est agi pour chaque paire d’enchaîner cent tractions et autant de pompes, de sit-up et de squatts. Rien qu’avec ça, la forme plutôt que les formes.

L’après-midi, pas question de faire la sieste, puisque le deuxième WOD consistait à faire des tours de piste, à déplacer un sac lourd comme tout, à tracter un pneu sur trente mètres, à pratiquer le jumpbox (saut à pieds joints sur un obstacle) et, dernière petite gâterie, à retourner un pneu dit XXL, de tracteur ou d’engin de chantiers, cinquante fois.

À ce petit jeu, la paire troyenne Kamel Bouzard-Hamid Machhad montrait les meilleures dispositions, devant le duo du BCT Nour-Eddine Chiguer-Karim Koupala et les visiteurs Franck Gibier et Kevin Dautel.

AUTEUR: J.F.D

SOURCE: http://www.lest-eclair.fr/

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .