Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

09 Jun

GREG TONY: CHAMPIONNAT DU MONDE WKN K1 Le « Gentleman » défend son titre

Publié par Benoît Sainte Marie

GREG TONY: CHAMPIONNAT DU MONDE WKN K1 Le « Gentleman » défend son titre

Le boxeur poids lourd polyvalent originaire des Abymes Greg Tony défendra ce jeudi soir, à Paul Chonchon, son titre de champion du monde WKN de kick-boxing face au Tchèque Alen Kapetanovic. En ouverture, pas moins de 8 combats de boxe française, anglaise et kick-boxing, amateurs et professionnels, seront à suivre. Ils opposeront une sélection des Caraïbes à une sélection de Métropole.

.C'est un monument qui va monter sur le ring ce jeudi soir au hall Paul Chonchon dans le cadre du Gwada Super Fight.

Greg Tony, 38 ans, champion du monde en exercice de Kick Boxing K1 avait depuis longtemps ce projet d'organiser un combat en Guadeloupe. « Ça a failli se faire en 2008. Finalement, en septembre dernier, on s'est lancé, même si trouver des financeurs n'est pas toujours évident. Les gens ne nous connaissent pas et c'est un sport un peu dur. Mais on y est arrivé et ça sera mon premier combat ici et dans la Caraïbe. » Du haut de ses 1,95 m pour 114 kg, maintenant établi dans le Var, Tony, dont le père est Abymien, a passé sa jeunesse dans la région Nancéienne, d'où sa mère est originaire. Passé par le football, à l'AS Nancy-Lorraine, le colosse a été déçu par le ballon rond. Bagarreur, insolent et en quête de limite, c'est son grand-père qui l'emmène voir son premier combat de boxe thaï à l'âge de 15 ans. « J'ai touché un peu à tout en sport, mais quand j'ai découvert ça, j'ai été séduit tout de suite. Je me suis dit que c'était ce que je voulais faire. Pourtant à l'époque on ne connaissait pas trop la boxe pieds-poings. Plutôt la boxe anglaise. Un an après, j'étais champion de France. » Des titres internationaux, il en a aussi conquis plus d'un. Et surtout dans plusieurs disciplines : boxe anglaise, boxe thaï et kick-boxing. 10 titres de champion du monde et 20 ans plus tard, le « gentleman » , comme on le surnomme, a eu une vie bien remplie : « j'ai combattu dans plus de 80 pays, côtoyé de belles personnes, pris conscience des réalités différentes de par le monde. Souvent, on se plaint en France... et pourtant il n'y a pas de quoi quand on voit le reste. »

ARRÊTER DE SE FAIRE MAL

Après presque 200 combats, son 192e ce soir à Paul Chonchon, Greg Tony sent qu'il devient temps de raccrocher les gants en tant que combattant. Les douleurs, les phases de récupération plus longues, la fatigue. Il y a quelques mois, le champion l'a réalisé en arrivant en haut de la côte du Rocher de Roquebrune lors d'un entraînement : « Je me suis demandé ce que je faisais là. Mon corps me disait d'arrêter de lui faire mal. J'ai pensé qu'il fallait arrêter et que ça serait ma dernière année. »

Mais c'est en tant qu'entraîneur qu'il officiera encore de nombreuses années dans la boxe, en continuant à former les jeunes dans son club de Draguigan (Var). Et à organiser des événements tout en apportant son soutien au club des Abymes, le Gwada Boxing, dirigé par Jean-Claude Félicie. « Ici, en terre de champions, le but est de développer la même passion chez les jeunes. J'espère que des événements comme celui de ce soir donneront l'envie à certains d'essayer et peut-être d'aller loin comme ça a été le cas pour moi. »

FAIRE DÉCOUVRIR LE HAUT NIVEAU

En faisant se confronter des boxeurs métropolitains de très haut niveau (comme le jeune Dylan Colin, 22 ans, champion du monde junior et champion de France Élite des 80 kg de boxe française, qui combattra en kick-boxing K1 professionnel face au Saint-Martinois Osham Marsham), aux boxeurs carribéens, Tony espère montrer la différence de niveau et la direction à prendre pour arriver au top. Si le gala est aussi un moyen de financer le club abymien, le Gentleman garde à l'esprit ce que la boxe peut apporter à une jeunesse guadeloupéenne en quête d'objectifs. « Quand on a une notoriété, pourquoi la garder pour soi comme certains le font ? Aujourd'hui, je suis l'un des boxeurs pieds-poings les plus titrés en France. Mais au début, jamais je n'y aurais pensé. Ça m'a fait découvrir la discipline, le travail, les voyages... la vie. » Nul doute qu'ils seront nombreux ce soir, à le regarder défendre son titre face au tchèque Alen Kapetanovic, et qui sait, peut-être pour certains, à trouver une nouvelle voie.

BIO EXPRESS

Greg Tony

38 ans. Né le 27 mai 1978 aux Abymes. 1,95 m. 114 kg. 90 combats, 77 victoires dont 54 par KO, 13 défaites.

Palmarès Kickboxing : Champion de France 1995, 1996 et 2000 ; Champion d'Europe WPKA 2000, Champion du monde amateur kick boxing WPKA 2000, King of the ring du KO World Series 2008. Champion du monde Wako Pro Kick Boxing 2012. Champion du monde WMTA en K1 2012.

PROGRAMME - Dès 19 h 15 à Paul Chonchon

Neuf combats à suivre dont deux de Savate Boxe Française (amateurs), trois de Boxe anglaise (2 amateurs, un professionnel) puis quatres combats de Kick Boxing K1 (1 amateur, 2 professionnels et un championnat du monde WKN).

AUTEUR: Olivier PON

SOURCE: http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .