Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

14 Jun

Miser sur Joffrey Jacob !

Publié par Benoît Sainte Marie

Miser sur Joffrey Jacob !

Joffrey Jacob 24 ans (25 ans le 2 septembre prochain) , frère cadet de Romain, professionnel seulement depuis 3 ans, il compte 14 combats pros pour 13 victoires dont 2 avant la limite et 1 nul.

Dans le milieu de la boxe à Calais, il y a tellement de Jacob qu'on finirait par s'y perdre. Le nouveau venu s'appelle Joffrey, un prénom à retenir. Le petit frère de Romain et fils de Thierry a passé l'essentiel de sa jeunesse sur les terrains de football, mais son ascension en boxe, depuis trois ans, est aussi rapide qu'impressionnante.

Dans la famille Jacob, les garçons font tous, un jour ou l'autre, de la boxe. Pour Joffrey, fils de Thierry âgé de 24 ans, la relation avec le noble art est un peu plus compliquée. Comme son aîné Romain, Joffrey a fréquenté la salle Courtimmo dans son enfance, suivant son père et ses oncles sur les bords du ring. Comme Romain, il a été inspiré par la belle carrière du cousin Stéphane, sacré champion de l'Union européenne. Mais les gants et les sacs n'attiraient pas le jeune homme, plus prompt à taper dans le ballon.

L'infidélité faite à la boxe ne perturbe guère Thierry, heureux de voir que son deuxième fils, gaucher au tempérament de feu, brille sur les pelouses dans un sport collectif. Au CRUFC, à seulement 19 ans, le Calaisien évolue en Division Honneur, avec l'espoir de frapper un jour aux portes de l'équipe première. « En janvier 2011, je me suis blessé sérieusement, victime d'une fracture de la malléole, raconte Joffrey Jacob.

J'ai été opéré et il m'a fallu patienter pendant six mois avant de pouvoir me remettre au sport. On m'a posé six vis et une plaque dans la cheville, qu'on m'enlèvera dans deux semaines au cours d'une nouvelle opération. Après ma longue période d'indisponibilité, je n'avais plus le goût au football. Je me suis dit que pour reprendre la forme, ce serait peut-être bien de venir à la salle de boxe pour m'entraîner. » En quelques jours à l'ABC, Joffrey attrape le virus. « J'ai fait du sac pendant cinq jours, des exercices avec les autres boxeurs. Après cela, je me suis dit que ce serait bien que je prenne une licence amateur, pour voir. »

Plus grand (1,85 m) que son aîné Romain, Joffrey Jacob boxe en poids moyen (-75 kg). Gaucher du pied, droitier en boxe, le jeune homme est rapide. « Il est très technique, peut-être même plus que Romain », dit de lui Thierry Jacob. •

Le fils de Thierry disputera, le 21 octobre à Calais, le championnat de France face au Clermontois Kamal Mohamed.

TEXTE: PAR OLIVIER PECQUEUX et YVES-MARIE CHOPART

SOURCE: http://www.lavoixdunord.fr/

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .