Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

04 Jul

CHEN, ADOLESCENTE DE CHINESE TAIPEI, PRÊTE À ENTRER DANS L’HISTOIRE DE LA BOXE OLYMPIQUE

Publié par Benoît Sainte Marie

CHEN, ADOLESCENTE DE CHINESE TAIPEI, PRÊTE À ENTRER DANS L’HISTOIRE DE LA BOXE OLYMPIQUE

C’est l’oncle de Nien-Chin Chen, un policier, qui lui a suggéré de se mettre à la boxe lorsqu’elle était plus jeune, après des débuts sportifs en lutte. Il lui a dit que la robustesse de son corps conviendrait mieux au pugilisme et lui a suggéré d’essayer. Et depuis qu’elle a consenti au changement, elle ne l’a jamais regretté.

« Il m’a regardée et m’a dit que j’avais un corps robuste et que je devrais donc essayer de devenir boxeuse, explique-t-elle. Ainsi, après un an d’entraînement chez les lutteurs, je suis devenue boxeuse. »

Depuis, la championne du monde juniors 2013 exprime son talent sur le ring. Elle a gagné le titre de la catégorie 75 kg aux Championnats du monde juniors et cadets de boxe féminins de l’AIBA (Association Internationale de Boxe) en Bulgarie. Après seulement trois ans d’entraînement, elle a ainsi apporté à Chinese Taipei son premier titre dans un tournoi international de boxe.

Dans la foulée, Chen a gagné la médaille d’argent aux Jeux Olympiques de la Jeunesse de Nanjing 2014, se préparant ainsi à des débuts olympiques historiques à Rio 2016.

« Les JOJ, c’était une grosse compétition, dit-elle. J’y ai appris beaucoup de choses et j’espère pouvoir reporter cette expérience – de meilleures techniques pour combattre – aux Jeux Olympiques. Il y a cependant une grande différence en matière d’âge et d’expérience, mais aussi de technique. »

Chen s’est qualifiée pour Rio en mai après avoir battu la Marocaine Khadija Mardi en quart de finale des Championnats du monde de boxe féminine de l’AIBA au Kazakhstan.

Tout en devenant la première boxeuse olympique de Chinese Taipei, elle sera aussi la première pugiliste de son pays, tous sexes confondus, à participer aux Jeux depuis Atlanta 1996. Cet exploit a constitué un aboutissement pour la croissance de la boxe féminine de Chinese Taipei, qui est activement soutenue par l’AIBA et son initiative HeadsUp ! (littéralement En garde !).

« La boxe n’est pas très populaire dans notre pays et peu de gens connaissent notre sport, souligne Chen. Mais les équipes féminines participent à davantage de compétitions, gagnent de plus en plus de médailles, et les gens commencent à le remarquer. Cela devient populaire parce qu’il y a beaucoup de compétitions et que les gens peuvent regarder les combats à la télévision. »

La jeune boxeuse asiatique a même pu défendre son titre junior à domicile, lorsque Chinese Taipei a organisé les Championnats du monde juniors et cadets de boxe féminins 2015. C’est la première fois qu’une compétition internationale de boxe se déroulait dans le pays. Après l’épreuve, la Fédération de boxe de Chinese Taipei (CTBF) a signé la charte HeadsUp ! de l’AIBA à Taïpeï, en s’engageant à promouvoir et à soutenir la boxe féminine en 2016.

Wu Ching-kuo, président de l’AIBA et membre du Comité International Olympique (CIO), a indiqué que la qualification de Chen pour Rio 2016 ouvrait un nouveau chapitre de la boxe à Chinese Taipei. Le pays présente un cadre idéal pour la campagne régionale axée sur les valeurs essentielles, étant donné son programme de développement en faveur de la base de sportifs et l’émergence de talents comme Chen.

« Je suis très contente de bénéficier de cette opportunité et de cet honneur pour l’équipe de Chinese Taipei, poursuit Chen. Les Jeux Olympiques, c’est le rêve de tout athlète et c’est donc génial de pouvoir le réaliser. »

Pour se préparer pour Rio, Chen s’entraîne cinq heures par jour, six jours sur sept, le samedi étant réservé à l’analyse des vidéos de combats.

« Mon objectif, c’est la médaille d’or, ajoute-t-elle et je suis vraiment surexcitée. J’essaye de me préparer du mieux possible. »

Chen a déjà affronté l’un des espoirs du pays hôte, lors des Championnats du monde au Kazakhstan. Elle a battu la Brésilienne Andreia Bandeira avec autorité, ce qui en dit long sur son potentiel sur le ring.

« C’était mes premiers Championnats du monde seniors et mon adversaire brésilienne était une grande boxeuse, a-t-elle indiqué après coup. J’ai bien enchaîné mes coups et j’étais donc confiante après ce deuxième tour. »

Alors qu’elle vise désormais le podium à Rio 2016, Chen va porter également les espoirs d’un petit pays doté de grandes ambitions. « J’espère que l’équipe de Chinese Taipei gagnera beaucoup de médailles afin que le monde sache où se situe Chinese Taipei. Nous espérons contribuer à faire connaître notre pays sur l’échiquier mondial du sport », dit-elle.

SOURCE: https://www.olympic.org

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .