Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

16 Jul

Deontay Wilder prêt à châtier Chris Arreola pour oublier sa frustration

Publié par Benoît Sainte Marie

Deontay Wilder et Chris Arreola (Source d'image:Getty)

Deontay Wilder et Chris Arreola (Source d'image:Getty)

Après sept mois d'attente et l'annulation de son combat contre le Russe Alexander Povetkin, l'Américain Deontay Wilder, champion WBC des lourds, devrait passer ses nerfs contre son compatriote Chris Arreola, samedi à Birmingham (Alabama).

Le « Bronze Bomber » est impatient : « J'attends depuis mai de me retrouver sur un ring, c'est la première fois que je reste aussi longtemps sans combattre », a-t-il prévenu.

Invaincu en 36 combats, dont 35 victoires avant la limite, Wilder devait initialement affronter le Russe Alexander Povetkin le 21 mai en Russie, mais son adversaire a fait l'objet d'un contrôle antidopage positif au meldonium et le combat a été annulé.

« Est-ce qu'il mérite de pouvoir remporter un titre mondial? Non, clairement, non, mais la situation est ce qu'elle est et il est l'adversaire parfait pour moi », a insisté Wilder.Ses promoteurs ont réussi à lui trouver en dernière minute un adversaire, Arreola, qui affiche à son palmarès 36 victoires, dont 31 avant la limite, quatre défaites et un nul, mais n'a pas l'étoffe d'un Povetkin.

S'il ne doute pas de l'issue du combat, Wilder, 30 ans, est conscient que son objectif affiché d'unifier la catégorie-reine prend du retard : « Je veux reprendre ma quête pour devenir champion incontesté de la catégorie au plus vite, ce combat est un pas de plus vers cet objectif, le plus important est de remonter sur le ring », a-t-il admis.

Son dernier combat remonte au 16 janvier où il avait dominé le Polonais Artur Szpilka à Brooklyn pour défendre victorieusement pour la troisième fois son titre conquis en janvier 2015 face au Canadien Bermane Stiverne.

Dans une catégorie des lourds en manque de stabilité avec les émergences des Britanniques Tyson Fury et Anthony Joshua, et la fin du règne de l'Ukrainien Vladimir Klitschko, Wilder reste sur ses gardes.

« Dans ce métier, il faut se méfier de tout le monde, il faut rester concentré, sinon vous pouvez être mis K.-O. », a-t-il admis.

D'autant qu'Arreola n'est pas un inconnu: il tentera pour la troisième fois de décrocher le titre WBC des lourds, en 2009 contre l'Ukrainien Vitali Klitschko (arrêt de l'arbitre à la 10e reprise), et en 2014 contre le Canadien Bermane Stiverne (KO technique à la 6e reprise).

« C'est ma troisième chance, je ne peux pas la laisser l'échapper », a prévenu celui qui est surnommé « The Nightmare ».

« J'ai du respect pour Deontay, mais une fois que le combat débute, le titre n'est plus à personne et je le veux », a prévenu Arreola, 35 ans.

SOURCE: RDS.CA

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .