Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

28 Jul

Des problèmes de primes perturbent la préparation de l'équipe nationale du Maroc pour les JO

Publié par Benoît Sainte Marie

Des problèmes de primes perturbent la préparation de l'équipe nationale du Maroc pour les JO

On pensait les boxeurs marocains qualifiés pour les Jeux olympiques de Rio de Janeiro à l’abri des problèmes de primes après que le ministère de la Jeunesse et des sports a versé la prime à l’ensemble des athlètes qualifiés. Il n’en est rien. Trois boxeurs parmi les huit qualifiés ont quitté le Centre national des sports Moulay Rachid pour contester le montant de la prime qui leur a été versé et qui était de l’ordre de 150.000 DH. Ils réclament 200.000 DH, puisqu’ils se sont qualifiés au niveau mondial.

Ça commence mal pour l’équipe nationale de boxe. Après les problèmes de dopage, voici celui des primes. En effet, Mohamed Hamout (56 kg), Achraf Kharoubi (52 kg) et Hassan Saada (81 kg) ont quitté le Centre national Moulay Rachid où ils se préparaient afin de protester contre le montant des primes de qualification que le ministère leur a versé. Pour comprendre les tenants et aboutissants de cette nouvelle affaire qui secoue l’équipe nationale de boxe, il faut savoir que le ministère de la Jeunesse et des sports a établi une grille de prime de qualification pour les Jeux olympiques. En effet, le ministère accorde un chèque de 200.000 DH pour les sportifs ayant réussi à se qualifier au niveau mondial, c’est le cas de Mohamed Rabii, et une prime de 150.000 DH pour ceux qui se sont qualifiés via des compétitions continentales.

Ayant bénéficié juste des primes de l’ordre de 150.000 DH, les trois pugilistes sont allés au bras de fer en réclamant 50.000 DH supplémentaires pour chacun d’eux, puisque de l’avis de Hassan Saada, contacté par «le Matin», ils ont acquis leur qualification au niveau mondial et non pas continental. «On a effectivement quitté le Centre national Moulay Rachid pour protester contre l’injustice du ministère qui nous a offert une prime correspondant à une qualification continentale, alors que nous avons réussi notre qualification au niveau mondial.
On s’est sentis lésés. On n’a pas été traité sur un pied d’égalité, conformément au barème établi», nous a-t-il indiqué.

Saada a, en outre, indiqué que les trois boxeurs ont regagné le Centre Moulay Rachid après avoir reçu des engagements que ce problème serait réglé le plus vite possible, c’est-à-dire avant vendredi, date de départ pour Rio de Janeiro. L’équipe nationale de boxe a vécu des moments difficiles, surtout après les révélations de deux cas de dopage dans ses rangs, en l’occurrence Hamza Al Barbari (catégorie des moins de 64 kg) et Saïd Harnouf (catégorie 64 kg). Toutes ces affaires sont de mauvais augure avant le début des JO le 5 août prochain.

En plus de la prime du ministère de la Jeunesse et des sports, les boxeurs appellent également la Fédération royale marocaine de la boxe à honorer ses engagements en leur versant la prime de 50.000 DH qu'elle leur avait promis en cas de qualification. La Fédération de boxe et le ministère de la Jeunesse et des sports ont intérêt à régler définitivement cette histoire de primes, sinon ils risquent de se donner en spectacle à Rio.

- Source : http://lematin.ma/

AUTEUR: Abderrahman Ichi

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .