Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

31 Jul

La boxe algérienne : "Nos pugilistes se préparent intensivement aux USA pour les JO"

Publié par Benoît Sainte Marie

Benchebla sera présent à Rio pour tenter de décrocher une nouvelle médaille

Benchebla sera présent à Rio pour tenter de décrocher une nouvelle médaille

La boxe algérienne sera représentée aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro par huit pugilistes dont le médaillé de bronze du championnat du monde 2015 à Doha Mohamed Flissi.

Le directeur technique national (DTN) de boxe, Mourad Meziane, a estimé avant-hier que le stage actuel des pugilistes algériens au Colorado (USA) en prévision des Jeux olympiques de Rio de Janeiro 2016 se déroulait dans de bonnes conditions malgré le manque de sparring-partners lors des derniers jours. «Le stage des Etats-Unis se déroule dans de bonnes conditions. D'après les échos qui me parviennent, il y a un travail intense des athlètes qui se fait. Les boxeurs sont concentrés, ils se donnent à fond dans cette dernière ligne droite de préparation avant les jeux. Le cadre est excellent, ils s'entraînent dans le prestigieux Centre olympique du Colorado où se préparent les sélections américaines dans le cadre dune convention entre les deux Comités olympiques algérien et américain», a indiqué Meziane. La boxe algérienne sera représentée aux Jeux olympiques de Rio de Janeiro par huit pugilistes dont le médaillé de bronze du championnat du monde 2015 à Doha Mohamed Flissi.
Les sept autres athlètes sont: Hammachi Fahem (56kg), Benaissa Reda (60 kg), Chadi Abdelkader (64 kg), Kedache Zoheir (69 kg), Abbadi Lyes (72 kg), Benchebla Abdelhafid (81 kg) et Boulaoudinats Chouaib (91 kg). Le seul problème rencontré par les boxeurs algériens lors de l'actuel stage des Etats-Unis est le manque de sparring-partners au cours de la dernière semaine de l'ultime stage de préparation avant le rendez-vous de Rio de Janeiro.
«Il n'y a pas beaucoup de sparring-partners sur la fin du stage au Colorado, mais nous avons trouvé des solutions de rechange. A l'arrivée des boxeurs algériens sur le lieu du stage, il y avait des athlètes américains, français et azéris qui se préparaient sur place avant qu'ils ne quittent les lieux la semaine dernière, mais la Fédération américaine a mis à notre disposition la sélection militaire comme sparring-partner», a expliqué le DTN. Les huit boxeurs algériens qualifiés pour les Jeux olympiques poursuivront leur préparation aux Etats-Unis jusqu'au 31 juillet avant de rallier le village olympique à Rio le 1er août pour les dernières retouches, sachant que l'entame de la compétition est prévue le 6 août pour les représentants algériens. «A partir de lundi prochain, c'est l'aspect psychologique qui va prendre le dessus dans la préparation de nos boxeurs.
On va également compléter le visionnage de nos adversaires, une opération que le staff technique avait déjà entamée aux USA pour détecter leurs points forts et faibles avant le début de la compétition», a précisé Meziane. La boxe algérienne qui a été toujours un pourvoyeur de médailles pour le sport algérien à l'occasion des grands rendez-vous mondiaux, compte bien briller à Rio de Janeiro même si le directeur technique de la Fédération algérienne de boxe ne veut pas avancer le moindre pronostic avant le tirage au sort prévu en fin de semaine.
«Il faut attendre le tirage au sort pour se prononcer sur nos chances de médailles et pour que nos pronostics soient plus précis. La mission de nos boxeurs s'annonce ardue à Rio mais nous allons tout faire pour honorer les couleurs algériennes et être à la hauteur des espérances et des attentes des Algériens», a-t-il conclu.

L'Algérie 6e au classement des pays africains médaillés
L'Algérie, avec un total de 15 médailles (5 or, 2 argent et 8 bronze) récoltées en cinq des 12 éditions auxquelles ses athlètes ont participé, occupe la 6è position du classement des pays africains médaillés des Jeux olympiques. La première position est occupée par l'Afrique du Sud avec un total de 75 médailles (23 or, 25 argent, 27 bronze), obtenues au cours de sa participation à 16 éditions. La palme d'or de la moisson algérienne au cours des JO revient à trois disciplines (athlétisme, boxe et judo). Ses premières médailles (bronze) ont été remportées en 1984 à Los Angeles par les boxeurs Mustapha Moussa et Mohamed Zaoui, avant de goûter à l'or à Barcelone (1992) grâce à Hassiba Boulmerka (1500m). Un total de 421 athlètes dont 74 dames ont représenté l'Algérie durant les douze éditions des Jeux olympiques auxquelles elle a participé. Le gymnaste Mohamed Lazhari (Yamani) est le premier Algérien à avoir pris part aux JO, lors de l'édition de Tokyo en 1964. Outre l'Algérie, 19 pays africains figurent au classement des nations médaillées aux jeux olympiques, sachant qu'aucun pays africain ne s'était classé lors des JO de Munich en 1972. Voici les pays africains ayant marqué leur présence aux JO par une médaille au moins: Afrique du Sud, Kenya, Ethiopie, Maroc, Egypte, Algérie, Nigeria, Zimbabwe, Cameroun, Tanzanie, Ouganda, Tunisie, Namibie, Ghana, Zambie, Sénégal, Côte d'Ivoire, Mozambique, Niger et Erythrée.

Echos de rio

FAF
Contrairement aux autres disciplines devant prendre part aux jeux de Rio qui devront rester au village olympique jusqu'au 22 août, date du retour de la délégation algérienne, les footballeurs quant à eux, ils renteront au pays entre le 11 et le 12 août prochain août en cas de d'élimination dès le premier tour du tournoi olympique. La Fédération algérienne de football a tout prévu et la réservation avait été déjà faite avant même le déplacement à Rio.

Lutte
Les trois lutteurs algériens devant prendre part aux Jeux olympiques: Tarek Aziz Benaïssa (-66 kg), Adem Boudjemline (-85 KG) et Hamza Haloui (-98kg) poursuivent leur préparation aux Etats-Unis dans le cadre d'un protocole d'accord entre les deux Comités olympiques algérien et son homologue américain. Les lutteurs algériens rallieront le village olympique le 7 août prochain. Alors que leur entrée en lice dans la compétition est prévue le 14 août prochain.

Puces
Les journalistes algériens accrédités pour couvrir les Jeux olympiques de Rio de Janeiro n'ont pas réussi à acheter des puces téléphoniques car la réglementation brésilienne exige de la personne qu'il soit citoyen brésilien ou être un résident. En revanche, les membres des délégations sportives au niveau du village olympique sont autorisés à acheter des puces.

SOURCE: http://www.lexpressiondz.com/

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .