Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

02 Jul

Premiers JO à Rio pour Sarah Ourahmoune

Publié par Benoît Sainte Marie

Premiers JO à Rio pour Sarah Ourahmoune

«Ma préparation se passe plutôt bien. Je reviens d’un stage en Irlande qui était plutôt orienté préparation physique et là, après une très courte pause, j’enchaîne sur un stage aux Etats-Unis qui fera office de véritable camp d’entrainement avec sept autres nations. Je ferai principalement des oppositions là-bas. Il y aura par exemple la Marocaine ou la Colombienne qui sont qualifiées dans ma catégorie à Rio, donc cela me permettra de découvrir certaines potentielles adversaires que je ne connais pas. Même si je sais très bien qu’elles ne dévoileront pas leur jeu lors de ce stage, où il y a toujours une bonne part de bluff. Néanmoins, en termes de stratégie, ce stage m’offrira l’occasion de tester diverses stratégies.

Sinon, le mois de juillet a commencé et j’ai le calendrier bien en tête. Je sais qu’il me reste un peu moins de 40 jours avant le début des Jeux et j’essaie de profiter de chaque instant. Je vis une expérience incroyable et je sais que je vis mes derniers instants en boxe, donc je veux prendre un maximum de plaisir et faire en sorte de me remémorer chaque moment de cette préparation. C’est un pur bonheur. A une exception toutefois, le fait de devoir m’éloigner de mes proches, et plus particulièrement de ma fille. Pour ce stage aux Etats-Unis, je vais partir deux semaines, sachant que je viens de passer également une semaine en Irlande. Du coup, durant trois jours, je l’ai gardée précieusement avec moi et elle n’est pas allée à la crèche. Je voulais profiter d’elle.

C’est vraiment ce qu’il y a de plus dur. En même temps, je n’ai pas l’impression qu’elle souffre de mon absence. Elle sait que sa maman doit repartir pour faire de la boxe et j’essaie de lui expliquer un maximum pourquoi je fais cela. Heureusement, aujourd’hui, avec les nouvelles technologies, il n’y a pas un jour qui passe sans que je lui parle, ni que je la vois. Elle va avoir trois ans le 15 juillet et je me réjouis de pouvoir être là. Même si je sais pourquoi je m’éloigne d’elle, il est primordial pour moi de voir qu’elle n’en subit pas les conséquences.»

SOURCE: http://blog.lefigaro.fr/

AUTEUR: Par Sarah Ourahmoune

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .