Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

24 Jul

Terence Crawford bat Viktor Postol pour devenir champion unifié chez les super-légers

Publié par Benoît Sainte Marie

Terence Crawford bat Viktor Postol pour devenir champion unifié chez les super-légers

La boxe américaine a-t-elle trouvé sa prochaine grande étoile? La question mérite assurément d’être posée à la suite d’une autre impressionnante performance de Terence Crawford.

Le champion des poids super-légers de la WBO a ajouté la ceinture du WBC à sa collection en prenant la mesure de Viktor Postol par décision unanime des juges, samedi soir au MGM Grand de Las Vegas, en finale d’un événement présenté à la télévision à la carte aux États-Unis.

Les trois juges ont remis des cartes de 118-107, 118-107 et 117-108 en faveur du pugiliste d’Omaha au Nebraska, qui a prouvé que sa place parmi les meilleurs boxeurs « livre pour livre » de la planète est pleinement méritée. RDS.ca l’avait quant à lui gagnant 119-106.

Devant une foule conquise d’avance à sa cause, Crawford (29-0) a réglé le cas de Postol (28-1) en l’envoyant deux fois au plancher au cinquième round, la première dès les tous premiers instants de l’assaut après l’avoir atteint avec un crochet de droite particulièrement vif au visage.

Fidèle à son habitude, Crawford a commencé le combat lentement, mais c’était évidemment pour mieux étudier les tendances de son adversaire. Comme il l’avait déjà fait lors de son duel contre Yuriorkis Gamboa, il est passé gaucher. Cette fois, après 20 secondes seulement!« Bud » n’a plus jamais regardé derrière par la suite, démontrant continuellement sa supériorité au chapitre de la vitesse et de la puissance. Postol s’est battu jusqu’à la fin avec l’énergie du désespoir, perdant toutefois un point à l’avant-dernier assaut pour coup derrière la tête.

L’Américain a semblé avoir de la difficulté à gérer la distance pendant le premier quart du combat, mais dès qu’il a trouvé ses repères, son rival ukrainien n’a pu que constater qu’il n’y avait absolument rien à faire pour renverser la vapeur. Crawford a connu ses premiers véritables moments de gloires au quatrième en plaçant trois gauches consécutives.

Postol s’est montré davantage volontaire au début de la deuxième moitié du duel, mais Crawford était tellement dominant qu’il n’a jamais été capable de construire sur ses rares moments de réjouissance. Au final, il a néanmoins réussi à éviter l’humiliation du knock-out.

Les astres pointent désormais pour une rencontre au sommet avec l’ancien champion et bientôt ex-retraité Manny Pacquiao. Crawford s’est évidemment dit prêt à affronter n’importe qui.

Oscar Valdez devient champion du monde avec panache

Il semble qu’absolument rien ne pouvait empêcher Oscar Valdez de mettre le grappin sur le titre vacant des plumes de la WBO. Le Mexicain est passé sur le corps de Matias Carlos Adrian Rueda avant de lui passer le knock-out grâce à un vicieux coup au corps à 2:18 du 2e round.

Valdez (20-0, 18 K.-O.) n’a laissé aucun doute sur ses intentions dès les premiers instants du 1er round en ébranlant Rueda (26-1) avec une gauche parfaitement lancée en contre-attaque au visage rapidement ensanglanté de l’Argentin à la suite des nombreux jabs encaissés.

Valdez a envoyé Rueda une première fois au plancher avec une gauche au corps au milieu du 2e round et dès la reprise des hostilités, il s’est attaqué au visage de son adversaire avant de le surprendre avec un puissant crochet de gauche dont il n’a pas été en mesure de se remettre.

La ceinture des plumes de la WBO était devenue vacante à la suite du passage de son ancien détenteur Vasyl Lomachenko chez les super-plumes. Valdez a d’ailleurs manifesté le désir de l’affronter afin de venger une défaite subie dans les rangs amateurs il y a quelques années.

Jose Benavidez demeure invaincu

L’ancien champion intérimaire des super-légers de la WBA Jose Benavidez est demeuré invaincu non sans recevoir une farouche opposition de l’infatigable Francisco Santana.

S’obstinant à vouloir demeurer dans les câbles, Benavidez (25-0) a encaissé sa part de coups, mais en a néanmoins fait pour s’imposer par décision unanime (100-90, 98-92 et 96-94).

Benavidez avait pourtant bien commencé le combat en ébranlant notamment Santana (24-5-1) avec une droite au 2e round, mais il s’est ensuite montré au-dessus de ses affaires et a laissé son adversaire l’attaquer continuellement au corps. Cela dit, il est souvent parvenu à larguer un gros coup en puissance, obtenant ainsi une impression favorable aux yeux des trois juges.

Les deux boxeurs n’ont jamais levé le pied plus les rounds avançaient, mais Benavidez s’est démarqué en quittant les câbles pour se déplacer plus régulièrement autour de sa cible devenue statique.

En ouverture de la portion présentée à la télévision à la carte, Oleksandr Gvozdyk s’est offert une légère frousse en visitant le plancher au premier round, mais ce fut là le seul moment où le médaillé de bronze aux Jeux olympiques de Londres en 2012 a été réellement inquiété.

Surpris par un court crochet de la droite au menton qui l’a envoyé au tapis pour la 1re fois depuis le début de sa carrière, Gvozdyk (11-0, 9 K.-O.) s’est rapidement ressaisi avant de passer le knock-out à Tommy Karpency à l’aide d’une solide droite au foie à 2:21 du 6e round.

Déjà considéré comme l’une des étoiles montantes de la division des mi-lourds, l’Ukrainien s’est amusé avec son adversaire en étant tout simplement plus actif que lui la quasi-totalité du temps. La droite au foie avait été notamment été précédée d’une puissante droite au visage.

Gvozdyk effectuait la 1re défense de son titre de la NABF acquis en avril plus tôt cette année, tandis que Karpency (26-6-1) disputait un 2e combat depuis sa défaite par arrêt de l’arbitre au 3e round contre le champion du WBC Adonis Stevenson en septembre dernier à Toronto.

Résultats complets de la soirée :

Combat de championnat des super-légers de la WBO et du WBC
Terence Crawford (29-0) bat Viktor Postol (28-1) par décision unanime (118-107, 118-107 et 117-108)

Combat de championnat des plumes de la WBO
Oscar Valdez (20-0, 18 K.-O.) bat Matias Carlos Adrian Rueda (26-1) par knock-out à 2:18 du 2e round

Jose Benavidez (25-0) bat Francisco Santana (24-5-1) par décision unanime (100-90, 98-92 et 96-94) - mi-moyens

Combat de championnat des mi-lourds de la NABF
Oleksandr Gvozdyk (11-0, 9 K.-O.) bat Tommy Karpency (26-6-1) par knock-out à 2:21 du 6e round

Ryota Murata (11-0, 8 K.-O.) bat George Tahdooahnipaah (34-3-3) par knock-out technique à 1:52 du 1er round - super-moyens

Leonardo Zappavigna (35-2, 25 K.-O.) bat IK Yang (19-2) par knock-out technique au 6e round - mi-moyens

Edward Williams (12-1-1) bat Christon Edwards (6-2) par décision unanime (59-55, 59-55 et 58-56) - mi-moyens

Stanyslav Skorokhod (11-1) bat Hakim Bryant (6-1) par décision unanime (60-52, 60-52 et 59-53) - moyens

Stephen Nelson (3-0, 3 K.-O.) bat Tim Meeks (5-3-1) par knock-out technique au 4e round - mi-lourds

SOURCE: RDS.CA

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .