Les boxeurs cubains veulent étendre leur suprématie

Publié le par Benoît Sainte Marie

Les boxeurs cubains veulent étendre leur suprématie

RIO DE JANEIRO, Brésil - Les boxeurs cubains, hégémoniques lors des Mondiaux de Doha à l'automne dernier, vont tenter d'étendre leur suprématie sur les Jeux olympiques de Rio.

Vainqueur de quatre titres (et deux finalistes) sur 10 catégories au Qatar, Cuba a l'occasion d'effacer la relative déception de Londres en 2012 (deux titres) et surtout l'humiliation de Pékin où ses boxeurs n'avaient décroché aucune médaille d'or, une première depuis les JO de Mexico en 1968.

En super-lourds, c'est par contre le Français Tony Yoka, champion du monde en titre, qui partira favori.Ainsi, chez les lourds, Erislandy Savon, le neveu de la légende Felix Savon, triple champion olympique dans cette catégorie, tentera de prendre sa revanche sur Evgeny Tishchenko, représentant de la Russie, deuxième meilleure nation lors de ces Mondiaux et qui l'a battu en finale.

L'Irlande a également réalisé une belle performance à Doha avec la victoire de Michael Conlan en 56 kg et la place de finaliste de Joseph Ward en 81 kg.

L'équipe d'Ouzbékistan a également fait preuve d'une grande densité, tandis que les Kazakhs devraient aussi répondre présent.

Chez les femmes, qui participent aux Jeux depuis Londres, la France avec la championne du monde Estelle Mossely, et la Russie, avec la vice-championne du monde Anastasia Beliakova, seront les deux pays de pointe avec l'Irlande ou l'Azerbaïdjan.

En 51kg, la Britannique Nicola Adams, titrée aux Mondiaux d'Astana (Kazakhstan) tentera le doublé, à l'instar de l'Américaine Claresa Shields, en poids moyen (75kg).

SOURCE: RDS.CA