Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

18 May

Cédric Vitu en marche vers le monde

Publié par Benoît

Cédric Vitu en marche vers le monde
Vainqueur de l’Italien Matano par K-O technique à la 10e reprise, le Creillois s’ouvre les portes d’un championnat du monde.
 

Dans le cadre superbe du mythique Cirque d’Hiver de Paris, Cédric Vitu a franchi la dernière marche avant un possible titre de championnat du monde. Le Creillois, quadruple champion d’Europe des super mi-moyens, a en effet remporté sa véritable demi-finale mondiale IBF face à l’Italien Marcello Matano, arrêté au 10e round après avoir été compté deux fois. Il devient ainsi challenger officiel de l’Américain Jarett Hurd.


Vitu, qui compte désormais 46 victoires (pour 2 défaites), a toutefois souffert pour s’imposer, comme il le reconnaissait lui-même sur le ring, s’adressant au public : « Je suis désolé, je vous ai fait peur. Je n’étais pas à 100%. Depuis deux ans, j’enchaîne les gros combats et Matano m’a posé quelques problèmes. » D’ailleurs, au pointage, il était mené deux juges à un avant cette 10e reprise.

Face à cet adversaire plus petit que lui, le Creillois avait vite cherché à imposer son allonge supérieure.Le Transalpin tentait l’épreuve de force en avançant. Mais la technique et la vitesse étaient du côté du boxeur picard. Dès le 2e round, il touchait Matano, ouvert à l’arcade sourcilière droite. Son crochet du gauche faisait mal. Sauf qu’il commencait à encaisser des coups à cause d’une garde trop baissée, au point d’être touché sous l’œil gauche.
Matano avait pris confiance devant un Vitu peut-être un peu trop sûr de lui et surtout moins entreprenant. Ses quelques accélérations semblaient pourtant mettre en difficulté l’Italien, à l’image d’un contre du droit à la 6e reprise. Mais le combat s’était équilibré et penchait même en faveur de Matano qui plaçait plusieurs séries.


De toute évidence éprouvé physiquement, le Creillois allait toutefois trouver les ressources pour s’en sortir, grâce à deux superbes crochets du droit au menton, l’un à la fin du 9e round et l’autre au début du 10e. A chaque fois, son adversaire se retrouvait par terre, compté jusqu’à huit par l’arbitre, avant que son coin ne décide de l’arrêter. Vitu pouvait exulter. Le monde l’attend.

 
AUTEUR ; Par VINCENT DESMARETZ
 
SOURCE: http://www.courrier-picard.fr
 
Au sujet de la photo : Cédric Vitu est désormais challenger officiel de l’Américain Jarett Hurd. (Photo DOMINIQUE TOUCHART)

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .