Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

20 May

Ceinture, revanche et Europe en point de mire pour Ziani

Publié par Benoît

	 Ceinture, revanche et Europe en point de mire pour Ziani

Il était à la fois heureux comme un gamin Samir Ziani mais habité également par l'émotion, le soulagement. Il était plus de minuit au Cirque d'hiver de Paris, cette salle emblématique de la capitale où se sont croisés de grands champions, une vraie piste aux étoiles ! Et le champion, c'était le Villeneuvois jeudi soir.

Champion aux points (95-95, 97-94, 97-93 pour les 3 juges), champion en termes de stratégie avec des coups plus précis et plus réfléchis que devant Frénois il y a quelques mois, des accélérations, de la vitesse dans son bras arrière et un jeu de jambes qui ont étouffé progressivement son adversaire, souvent coincé dans les cordes, enfin champion de la patience avec un Ziani, beaucoup plus concentré et serein dans sa partie d'échecs face à Kasmi qu'il y 4 ans lors de sa défaite face à ce même boxeur à Clichy.

«Je n'ai jamais été en danger»

«Tout s'est pratiquement déroulé comme je l'avais programmé. Avec un premier round où j'ai pris le temps d'observer et d'analyser la boxe du Parisien. Avec un deuxième round où j'ai commencé à mettre des coups avec notamment une belle gauche de mon bras arrière.» Et si poussé par une forte colonie de supporters entonnant régulièrement dans les travées du cirque d'hiver de Paris, «Kasmi, casse-le !», le puncheur de Clichy s'est rebellé au troisième, il a vite compris que la détermination, l'envie mais surtout la soif de revanche de son adversaire allait lui gâcher la soirée.

Et cela se confirmait surtout au 6e round avec un terrible uppercut de Ziani, refroidissant les ardeurs d'un Kasmi un petit peu émoussé à ce moment précis du combat. «Je n'ai jamais été vraiment en danger dans ce bras de fer. Même si mon adversaire remuait pas mal sa tête et me blesse légèrement à l'arcade. En fait, dès le 3e round, je savais que j'allais prendre ma revanche sur lui.»

Gérant parfaitement ses efforts, bien sur ses appuis, intelligent au niveau de sa garde, Ziani terminait en trombe ce combat devant Kasmi, asphyxié, et à la recherche d'un second souffle lors des 2 derniers coups de cloche. «En fin de combat, je n'ai pas cherché forcément le KO. J'ai continué à travailler ma boxe et à inscrire des points pour le décompte des juges.»

Le petit taureau villeneuvois a donc récupéré logiquement sa ceinture de champion de France, lui ouvrant très certainement les portes d'un combat européen à moyen terme. «C'est sûr, j'ai pris des risques en acceptant ce combat face à Kasmi mais c'était la seule solution pour que je puisse rebondir dans ma carrière.»

Une histoire belge ?

Un vrai tournant pour Ziani qui doit maintenant attendre les nombreuses négociations avec son promoteur Malamine Koné mais aussi avec les clans de ses futurs adversaires afin de savoir quelle sera sa véritable feuille de route pour croiser à nouveau le chemin de Frénois et s'emparer peut-être d'une ceinture européenne. «Tout cela va se discuter dans les prochains jours. Il se peut que j'affronte aussi un Belge qui est challenger européen avant certainement un combat devant Frénois à la fin de l'année.»

En attendant, Samir Ziani a retrouvé le sourire jeudi soir dans la capitale, en démontrant une nouvelle fois sur le ring qu'il était beaucoup plus fort dans sa tête que l'hiver dernier. «C'est grâce à tous les messages de soutien, tous les encouragements de mon entourage, de mes fans mais aussi d'anonymes que j'ai pu me remettre rapidement en question et me relancer dans ma carrière» insiste le boxeur lot-et-garonnais.

AUTEUR :  Philippe Bertin, correspondant local

SOURCE : http://www.ladepeche.fr

AUTEUR PHOTO / DDM

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .