Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

31 May

David Whittom n'a pas été réveillé par les médecins

Publié par Benoît

David Whittom n'a pas été réveillé par les médecins

 David Whittom repose toujours dans le coma, à l'hôpital régional de Saint John, au Nouveau-Brunswick. Des informations erronées ont laissé croire aux médias de Québec que le boxeur avait été réveillé par les médecins en matinée, ce qui s'est avéré faux.

 

 

 

 

 

Se fiant sur des informations reçues depuis Saint John, l'entraîneur François Duguay, de retour à Québec, avait annoncé le «réveil» de son athlète, mais a plus tard rappelé les journalistes pour corriger le tir. Déjà éprouvé par l'état de santé de son ami, Duguay était devenu sans nécessairement le vouloir le porte-parole officieux de la famille, qui souhaite vivre ce pénible moment dans l'intimité. L'entraîneur préfère désormais ne plus émettre de commentaires sur l'état de santé de Whittom.

Ce dernier a été victime d'une hémorragie cérébrale dans les heures suivant un K.-O. technique, samedi soir, lors du 10e et dernier round d'un combat contre Gary Kopas, à Fredericton.

D'abord conduit à l'urgence de l'endroit, il a ensuite été transféré à Saint John. Après avoir subi une opération pour diminuer la pression sanguine, il a été plongé dans un coma artificiel.

 

En plus de sa peine, Duguay doit vivre depuis dimanche avec les commentaires de certains accusateurs, en privé et sur Internet, qui le blâment pour le malheur de Whittom.

«Ceux qui connaissent David savent très bien qu'avec ou sans moi, il l'aurait fait quand même, ce combat», a écrit Duguay sur Facebook. «Pour avoir vécu avec David autant de hauts et autant de bas... La boxe aura sauvé David bien plus souvent dans sa vie qu'elle ne l'a mis en danger.»

Duguay refuse par ailleurs de blâmer l'arbitre Hubert Earle qui, dans le feu de l'action, n'a pas tout de suite arrêté le combat alors que Whittom venait d'être sonné par Kopas.

Surnommé le «Sweet Punisher», Whittom, 38 ans, est père d'un garçon de 10 ans. Il s'agissait vraisemblablement de son dernier combat en carrière, peu importe le résultat.

AUTEUR ET SOURCE: http://www.lapresse.ca

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .