Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

23 May

Tino Ory est champion de France des Coqs

Publié par Benoît

La ceinture des Coqs, le rêve accompli. © Jean-Pierre Goubault

La ceinture des Coqs, le rêve accompli. © Jean-Pierre Goubault


À 25 ans, le boxeur d'Angers (Maine-et-Loire) réalise son rêve : devenir champion de France des Coqs chez les professionnels.


Georges « Tino » Ory est devenu le nouveau champion de France professionnel des Coqs, vendredi 19 mai à Pont-Audemer (Eure), la patrie des Vastine. Le jeune homme d'Angers a battu Jérémy Beccu pour se parer de la ceinture vacante.


Tino Ory a parfaitement bien géré son combat en l'entamant de façon tonitruante, faisant souffrir son adversaire, lui assénant quelques coups dans des flancs devenant de plus en plus érubescents au fil des rounds. La cinquième reprise voyait le jeune homme de Divion (Pas-de-Calais) vaciller, il n'avait d'autres solutions que de tenter le combat rapproché.


Là, il s'exposait aux larges crochets du protégé de Patric Bahamed-Athlan, qui, lui, voyait le scénario idéal prendre une autre tournure.C'est la raison pour laquelle il incitait son poulain à ne pas tomber dans le piège tendu, allant même jusqu'à menacer de le laisser en plan en plein huitième round, si ses consignes n'étaient pas respectées. Une astuce psychologique courante entre un boxeur et son mentor qui s'avéra bien plus efficace qu'un correctif technique. Car sur ce plan, il n'y avait pas photo, Tino Ory était au dessus.


Jamais il ne fut mis en difficulté au cours d'un affrontement qu'il remporta aisément et unanimement aux points (97-93, 97-94, 98-92) qui suscita quelques commentaires élogieux. Revanchard, mais pas rancunier, Tino Ory n'a pas laissé passer sa chance et devra avant six mois remettre l'ouvrage sur le métier pour conserver son titre. Son promoteur Gérard Teysseron veut lui faire découvrir un autre horizon.


Chaque chose en son temps, pour l'instant Tino Ory est bel et bien le nouveau champion de France indiscutable des Coqs.


Les réactions :
Tino Ory : « Ce soir, quand je suis tombé à genoux à l'issue du verdict, j'ai eu deux pensées, l'une pour mon papa qui n'est plus là, l'autre pour mon coach qui vit des moments difficiles sans montrer ses émotions. Ensuite voir ma famille et tous ces supporters heureux, ça me conforte dans l'idée que tous les sacrifices paient. Ce soir, je dors avec la ceinture. »

Patric Bahamed-Athlan : « En face, il y avait ce qui se fait de mieux dans la catégorie. On s'était préparé pour cela et au bout il y a la ceinture, ce soir je suis un entraîneur comblé. Le travail a payé. »

Alain Vastine : « Quel beau combat, le plus beau de la soirée, intense, émotionnel. Ce Georges Ory on va en reparler. »

Gérard Teysseron, promoteur de boxe : « J'ai découvert le petit Ory, c'est une révélation. Le combat était superbe parce que l'adversaire Jérémy Beccu l'a permis. Il faut être deux pour faire un combat de qualité. Maintenant on va voir pour la suite de sa carrière, il a les capacités pour aller voir plus haut. On va d'abord lui trouver un adversaire pour la conservation de son titre. À Angers, pourquoi pas, mais pas dans le cadre d'une revanche contre Beccu, il faut passer à autre chose pour sa carrière. »

AUTEUR ET SOURCE: http://jactiv.ouest-france.fr/

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .