Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

09 Jun

Hunter : « Ward n’a aucune crainte de Kovalev, Il va le réduire en morceaux ! »

Publié par Benoît

Hunter : « Ward n’a aucune crainte de Kovalev, Il va le réduire en morceaux ! »

Andre Ward de même que son entraîneur Virgil Hunter, accordent tout de même un franc respect à l’endroit de Sergey Kovalev.

Malgré l’évidente animosité qui ne cesse de gagner en importance entre les deux rivaux, il reste Ward et Hunter ne se laissent pas distraire par les très bonnes habiletés de Kovalev. Après avoir passé 12 rounds sur le ring contre l’artiste du knockout Russe, ils sont dorénavant plus confiant que jamais à l’effet que Ward est le meilleur combattant.

Ward a dit durant la conférence téléphonique de Mercredi, que contrairement aux récents propos de Kovalev, qu’il n’aura rien à prouver au moment où ils vont s’affronter à nouveau le 17 Juin, au Mandalay Bay Events Center, à Las Vegas.

Hunter est même allé encore plus loin lorsqu’il a déclaré que le dur puncheur Kovalev, sera réduit en morceaux au cours de cet événement sur HBO Pay-Per-View (PPV), qui aura lieu, Samedi soir, dans un peu plus d’une semaine :

« Alors une fois de plus comme nous le disons, nous avons du respect pour Kovalev, » a dit Hunter.

« Et il s’agit d’un franc respect, mais en dépit de ce respect, cela ne va l’empêcher de le réduire en morceaux le 17 Juin ! »

Ward a déjà goûté à la puissance de Kovalev au 2e round, lorsque la main droite de Kovalev a touché assez solidement le visage de Ward, qui a été contraint de rejoindre le canevas. Le résilient champion de deux divisions de poids a toutefois été capable de surmonter cette situation, de reprendre ses esprits en apportant de manière méthodique les ajustements appropriés qui lui ont permis de neutraliser les jabs et les mains droites de Kovalev, lors de leur duel du 19 Novembre, au T-Mobile Arena de Las Vegas.

En regardant Ward résister à l’adversité tout au long de sa jeunesse, Hunter a donc la conviction que le médaillé d’or Olympique d’Athènes en 2004, Ward, a tout le bagage requis pour prospérer contre l’élite des mi-lourds :

« Il n’y a pas eu de craintes ou d’inquiétudes au moment de l’approche du premier combat, » a dit Hunter. « Tu ne peux pas ressentir cela. »

« Bien sûr, tu es conscient de ce que ton rival peut faire sur le ring. Nous sommes conscients lorsque tu fais face à un combattant plus imposant, plus fort ; un opposant qui a une très bonne force de frappe. Nous étions conscients de tout cela, mais nous avions déjà vécu pareille situation par le passé. »

« Quand nous avions combattu aux Olympiques chez les mi-lourds , les gens ont ignoré ou bien n’ont pas su reconnaître le fait que Ward ne montrait qu’un poids de 77,110 Kilos. Il a donc concédé beaucoup de poids à ses rivaux. Il était plus petit et moins imposant, alors il a su bâtir quelque chose à partir de cela. »

« Et donc il s’est accoutumé à cela. Du fait qu’il un athlète fort physiquement, qu’il est doté d’une endurance exceptionnelle et qu’il possède un ring IQ hors-pair, tout cela lui a permis de surmonter tous les avantages que ses rivaux ont pourtant eu sur lui. »

Ward (31-0-0, 15 KOs), un boxeur de 33 ans natif de Hayward, en Californie, est vu légèrement favori sur Kovalev (30-1-1, 26 KOs), à l’approche de leur rematch prévu pour 12 rounds.


AUTEUR : Philippe Ch.

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .