Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

07 Jun

le Réunionnais franchit pas à pas les paliers vers le haut niveau

Publié par Benoît

le Réunionnais franchit pas à pas les paliers vers le haut niveau

Depuis son arrivée en métropole, en 2013, le Réunionnais franchit pas à pas les paliers vers le haut niveau. Désormais bien installé à l’INSEP et en équipe de France amateurs, Jordan Rodriguez rêve des anneaux olympiques.

Il a un nom hispanisant et un de ses entraîneurs est Cubain. Mais Jordan Rodriguez est bien une étoile de La Réunion, cette île fertile en champions qu’il a quittée il y a quatre ans pour suivre le fil de son ambition : devenir boxeur. « Le déclic, ça a été mon arrivée au club de Bourgoin. À La Réunion, j’avais un bon niveau. Mais Papou a fait un gros travail avec moi. » Papou Ouajif, l’homme qui a révélé Brahim Asloum et tant de boxeurs talentueux entre les quatre murs du Ring berjallien, a façonné ce diamant venu de l’océan indien. « Jordan est un boxeur intelligent, qui comprend les choses. Il a une envie d’avancer et de progresser. Ses qualités techniques, c’est qu’il est vif et rapide. Mais parfois, trop mobile. On essaye de réduire cette mobilité pour avoir une meilleure gestion de l’espace. »

Avec une marge de progression importante, le Berjallien a très vite fait parler de lui entre les cordes d’un ring. Intégré à l’équipe de France juniors dès sa première année, il a bousculé la hiérarchie, avant de s’emparer du titre de champion de France des “plume” en 2016, puis de récidiver en 2017 à Toulouse, avec le titre honorifique de “meilleur boxeur des championnats”.

Rodriguez s’est fait un nom et la fédération mise sur lui. Depuis un an, il a intégré l’INSEP et s’entraîne tous les jours à Paris avec Mariano Gonzalez Cosme, l’entraîneur débauché à Cuba, et Mohamed Boulakhras. « Tactiquement, j’ai progressé. Je prépare mieux mes combats, je sais aussi gérer mon état de fatigue et le stress. C’est complémentaire du Ring berjallien, où Papou m’a appris à avancer, à prendre des risques et à faire mail. »

Des échéances internationales
Un bagage que le Réunionnais a mis à profit pour exister sur la scène internationale. Cette année, il a accumulé des victoires en tournoi en Irlande (fin avril) et en Pologne (mai) puis un quart de finale en Lituanie. « En France, je ne lui vois pas de concurrent dans sa catégorie. Mais il va falloir qu’il prouve au niveau international », lance Papou Ouajif, en se projetant vers les prochains championnats d’Europe (14-24 juin en Roumanie).

« L’objectif est d’atteindre les quarts de finale pour aller aux championnats du monde (en août en Allemagne). Mais je vois plus loin que la qualification. À chaque fois que je vais en compétition, je vise le podium », clame Jordan, qui ne cache pas son rêve : « J’ai un objectif dans la tête, c’est les Jeux Olympiques et personne ne m’en fera changer. »

Après avoir vu les JO de Rio lui filer sous le nez, le Réunionnais entend bien accompagner la “Team solide” à Tokyo-2020. Prêt à tous les sacrifices, lui qui a quitté sa famille à 17 ans pour traverser le monde et accomplir son rêve.

Jordan Rodriguez (20 ans). Club : Ring berjallien. Catégorie : plume (-56 kg). Palmarès : champion de France amateurs 2016 et 2017 ; vainqueur en 2017 des Internationaux de Dublin et du tournoi Feliks Stamm à Varsovie.

IL REPREND SES ÉTUDES En quittant La Réunion, en 2013, Jordan Rodriguez avait mis de côté ses études. Cette année, il les a reprises pour passer un BJEPS APT (activités pour tous) ; et à la rentrée prochaine, il va intégrer une 1ere ES. « Je veux avoir mon bac en 2019 pour être tranquille en 2020. » L’année des JO…

AUTEUR : Par Florent COTTÉ

SOURCE: http://www.ledauphine.com

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .