Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

18 Jun

TOGO : A la découverte de l’ancien champion international de boxe togolaise Guy SEGBAYA alias « Lion Killer »

Publié par Benoît

TOGO : A la découverte de l’ancien champion international de boxe togolaise Guy SEGBAYA alias « Lion Killer »

Invaincu de toute sa carrière, Guy SEGBAYA alias «Lion Killer», puisque c'est de lui qu'il s'agit, est un ex champion de boxe du Cameroun de 1966 à 1971. Boxeur togolais de la catégorie des « Plumes » et champion du Togo jusqu’à l’arrivé de « Kpalogo » avec qui il a adhéré le même « BB CLUB », « Lion Killer » a boxé comme amateur pendant six (6) ans sans défaite, au Togo et au Cameroun.

Ayant remporté le titre de champion du Togo, les autorités sportives du Togo ont décidé de l’envoyer aux jeux olympiques d’Allemagne en 1972. Après a défaite, Guy SEGBAYA alias « Lion Killer » retourne au pays pour y rester définitivement. Il était entre temps retourné au Cameroun où son défunt père résidait avec toute la famille. L’homme avec son crochet gauche terrible a participé pour le compte du Togo à de nombreuses compétitions sur le plan international. Admis à la retraite, il est laissé sur son triste sort tout comme son collègue « Kpalogo » qui vient malheureusement de décéder dans de conditions tristes et déplorables. Ancienne gloire du Togo des années 70, « Lion Killer » vit de ses activités génératrices de revenues à savoir la vente de l’eau et l’élevage. Aucun soutien de la part des autorités du pays et pourtant ce dernier a défendu et hissé haut les couleurs nationales togolaises en remportant pour le compte du Togo, des titres et des trophées.

Ces légendes vivantes abandonnées par les autorités togolaises dans des conditions pitoyables sont en train de s'éteindre sans gloire. Triste réalité qui suscite notre plume à travers cet écrit qui constitue un appel aux autorités togolaises à tourner un regard de gratitude vers ces dignes fils pour leur service rendu à la nation.

Des pays comme le Ghana ont pris la mesure de mettre en place une structure de prise en charge de ces hommes et femmes qui, à travers leurs efforts, ont défendu les couleurs nationales.

Malheureusement au Togo, seule une minorité insolente, qui ne participe même pas au bien ou bonheur du pays fait main basse sur les richesses du pays et pire encore bénéficie des largesses des premiers dirigeants tandis que ceux qui se sont battus et continuent de se battre pour le bonheur de tous, sont relégués en arrière-plan. Ces derniers ne bénéficiant d’aucun soutien comme c’est le cas de cette ancienne gloire de la boxe togolaise, Guy SEGBAYA alias « Lion Killer », abandonné sur son triste sort.

Vivement que les autorités togolaises et les bonnes volontés de par le monde portent secours à ce compatriote qui a fait la gloire de la boxe togolaise pour qu’il ne subisse pas le même sort que feu « Kpalogo ».

AUTEUR : Idelphonse AKPAKI

 
SOURCE: http://www.togosite.com

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .