Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

27 Jul

Eye of the Tiger toujours en lice dans le dossier Beterbiev

Publié par Benoît

 Si Artur Beterbiev veut continuer de se battre au Québec, il aura besoin de l'aide d'un promoteur local. Le hic, c'est que sa relation d'affaires s'est mal terminée avec Yvon Michel.

Si Artur Beterbiev veut continuer de se battre au Québec, il aura besoin de l'aide d'un promoteur local. Le hic, c'est que sa relation d'affaires s'est mal terminée avec Yvon Michel.

Le seul autre promoteur d’envergure au Québec s’avère Camille Estephan, qui est à la tête d’Eye of the Tiger management.

Même si c’est Top Rank qui a remporté l’appel d’offres pour présenter le prochain combat de Beterbiev et qu’il est fort possible que ce dernier prolonge l’aventure avec Bob Arum, le boxeur tchétchène désirerait continuer de boxer en sol québécois.

Selon les informations obtenues par le 98,5 Sports, il n’est pas impossible qu’Estephan et Arum travaillent de concert dans le but de permettre à Beterbiev de continuer à se battre ici, une fois rendu à un combat de championnat du monde.

Une rencontre entre les trois clans est déjà prévue dans le but de trouver une solution à ce problème.

Il sera intéressant de voir comment réagirait l’agente Anna Reva, qui travaille en étroite collaboration avec Estephan. Cette dernière est toujours impliquée dans une dispute légale avec Beterbiev. Le boxeur l’avait larguée, dans le but de s’associer avec Al Haymon.

Reva a toujours juré ne jamais vouloir faire affaire avec un promoteur qui s’approcherait de Beterbiev.

Et Haymon, dans toute cette histoire?

Si Beterbiev devait s’associer à long terme avec Top Rank et Arum, comment réagirait Al Haymon? Pendant plusieurs années, Arum et Haymon étaient des ennemis jurés, ayant eux aussi dû avoir recours à des procédures légales pour mettre un terme à leur conflit.

Selon le contrat signé entre eux, advenant un divorce avec Yvon Michel, Haymon pouvait imposer un droit de véto dans le choix du prochain promoteur du boxeur. Mais selon l’entente à l’amiable entre Arum et Haymon, ce dernier ne pourrait pas s’opposer à l’arrivée de l’un de ses boxeurs chez Top Rank.

À quand le prochain combat de Beterbiev?

Pour l’instant, Beterbiev se concentre sur son prochain adversaire, Enrico Koelling, qu’il devrait affronter le 31 octobre prochain à Las Vegas. Il s’agirait du combat de soutien à la finale entre Jessie Magdaleno et Cesar Juarez.

Il s’agirait d’un combat éliminatoire faisant du gagnant l’aspirant obligatoire au titre IBF d’Andre Ward. Le tout serait présenté sur les ondes d’ESPN.

AUTEUR :  Jeremy Filosa / 98,5 Sports

SOURCE: http://www.985fm.ca

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .