Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

25 Aug

La boxe marocaine entre incertitude et espoir

Publié par Benoît

	 La boxe marocaine entre incertitude et espoir

La délégation marocaine de boxe a atterri non loin de la mer du Nord, plus précisément à Hambourg, dans le  nord de l’Allemagne. Au menu, diététique oblige, pas d’Hamburger Stück, sorte de petit sandwich que les marins de passage dans la ville prenaient pour leurs longues traversées en mer et ensuite exporté aux Etats-Unis au 21ème siècle, donnant naissance au désormais célèbre hamburger de fast-food, mais plutôt une participation à la 19ème édition des Championnats du monde de boxe amateur (du 25 août au 2 septembre).


En attendant la ronde préliminaire de la compétition qui débutera ce soir, on peut d’ores et déjà estimer que les chances de succès sont minimes, et ce malgré l’optimisme affiché par le directeur technique national, Mounir Barbouchi et l’entraîneur cubain de la sélection marocaine, Scott Dagoberto, suite au stage effectué du 18 juillet au 4 août à La Havane. D’une part, à cause de la baisse significative du contingent dépêché par rapport à l’édition précédente (3 contre 8), en la personne d’Abdeljalil Abouhamada (91 kg), Mohamed Hamoute (60 kg) et Abdelali Daraa (52 kg). Et d’autre part, car les jours qui ont précédé leur départ vers la deuxième plus grande ville d'Allemagne, furent marqués par plusieurs problèmes internes, ainsi que des accrocs administratifs.

D’abord, Mohamed Hamoute et Abdeljalil Abouhamada ont légitimement profité de cette échéance afin de demander leurs arriérés de prime consécutifs à leur honorable participation aux derniers championnats d’Afrique, sans quoi, ils auraient menacé de déclarer forfait. Les détails de l’arrangement n’ont pas été révélés mais les boxeurs ont bien pris l’avion. Un décollage qu’ils n’auraient jamais vécu, car, à quelques jours du départ, à l’instar de dizaine d’autres pays qui souffraient du même blocage, comme le Cameroun et l’Equateur, le visa ne leur avait toujours pas été accordé.

  
Mais comme il faut laisser de la place à l’espoir, visa en poche, les boxeurs marocains auront l’occasion d’enrichir le palmarès de la boxe nationale qui pointe à la 31ème position, coincé entre le Kénya et l’Ouganda avec trois breloques, dont deux en bronze et une en or acquise par le néo- professionnel (2 victoires en deux matchs) Mohamed Rabii, en s’adjugeant le titre mondial de la catégorie des 69 kg en finale des Championnats du monde AIBA 2015 à Doha. Ce classement des médailles est dominé par Cuba, fidèle au succès, avec un total de 128 médailles (71 en or, 32 en argent et 25 en bronze) et hôte de la première édition qui s’est tenue à La Havane du 17 au 30 août 1974. 


A noter que cette compétition, régie par l’Association internationale de boxe amateur, est la plus importante du noble art, avec les Jeux olympiques, sachant que ce sera la troisième fois que ce pays d’Europe centrale va vibrer au rythme des jeux de jambes, crochets au menton, et autres droites au nez et uppercuts au foie, après avoir accueilli la troisième édition à Munich en 1982, sous la bannière de l’Allemagne de l’Ouest et la 8ème, en 1995 à Berlin, 7 ans après la chute du Mur.

AUTEUR : Chady Chaabi

SOURCE : http://www.libe.ma

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .