Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

02 Aug

les opposants pour le contrôle de l'AIBA, la justice pourrait nommer un administrateur

Publié par Benoît

les opposants pour le contrôle de l'AIBA, la justice pourrait nommer un administrateur
Lausanne - Les opposants au président de la Fédération internationale de boxe (AIBA), qui ont tenté de prendre le contrôle de l'instance basée à Lausanne, ont saisi la justice suisse qui pourrait leur accorder le contrôle de l'instance ou nommer un administrateur provisoire, ont-ils annoncé mardi à l'AFP.
 
"Nous avons saisi le tribunal d'arrondissement de Lausanne pour que la gestion de l'AIBA soit confiée au Comité exécutif intérimaire (CMI)", a déclaré Pat Fiacco, représentant canadien au Comité exécutif de l'AIBA, précisant que la justice suisse "pourrait aussi nommer un administrateur provisoire". 
 
Le tribunal peut aussi confirmer le président en place, le Taïwanais Chink-Kuo Wu, dans son pouvoir. 
 
Les opposants au président Ching-Kuo Wu, en poste depuis 2006, ont constitué un Comité exécutif intérimaire qui représente, selon eux, "16 des 20 membres" du Comité exécutif actuel de la fédération internationale. 
 
Le CMI a demandé à la justice de prendre "des mesures provisoires" en attendant la tenue d'un congrès extraordinaire de l'AIBA en octobre ou novembre à Lausanne où une motion de défiance sera soumise au vote. 
 
Citant un rapport du cabinet KPMG, M. Fiacco assure que la dette de l'AIBA "s'élève pour cette année à 5 millions de francs suisses (4,4 M EUR) et à 15 M CHF au total". 
 
Mis en cause sur sa gestion, le président Wu avait de son côté assuré samedi dans un entretien à l'AFP que l'AIBA, dont la situation financière est "très saine" disposait de "plus de 10 millions de dollars en banque et n'avait "aucune dette".  
 
Selon M. Fiacco, cette différence s'explique par le fait que M. Wu intègre dans les comptes des revenus à venir, comme la contribution du CIO et des droits versés par les villes choisies pou accueillir les prochains Mondiaux. 
 
Membre influent de la Commission exécutive du CIO, M. Wu avait dénoncé "un coup d'Etat militaire", orchestré selon lui par l'ancien directeur général de l'instance, le Sud-Coréen Ho Kim, licencié et poursuivi pour gestion déloyale. 
 
Lors d'une réunion du comité exécutif la semaine dernière à Moscou, une majorité de ses membres, dont l'Italien Franco Falcinelli, le Gallois Terry Smith et M. Fiacco ont demandé la démission du président de l'AIBA. 
 
"Nous pensons que le président doit être destitué. Nous sommes inquiets de la mauvaise gestion financière de l'AIBA qui pourrait conduire à sa faillite", a ajouté M. Fiacco. 
 
Un des opposants, accompagné de deux vigiles, a tenté mercredi dernier de prendre le contrôle des bureaux du siège de l'AIBA à Lausanne, avant d'être éconduit par la police. Mis en congés depuis lors, les employés doivent reprendre le travail mercredi matin, a indiqué l'AIBA.  

 

AUTEUR ET SOURCE : AFP / http://www.lexpress.fr/

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .