Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

01 Sep

Alvarez ne laissera pas Stevenson l'éviter une troisième fois

Publié par Benoît

Alvarez ne laissera pas Stevenson l'éviter une troisième fois

Adonis Stevenson « n'a pas le choix de se battre » contre Eleider Alvarez et de mettre sa ceinture du WBC des mi-lourds en jeu dès cet automne, a clamé l'agent de ce dernier, Stéphane Lépine, mercredi, en conférence de presse.

Le champion en titre avait laissé entendre mardi qu'un combat d'unification contre Badou Jack ou Andre Ward serait son prochain duel, même si Alvarez est l'aspirant obligatoire.

Après avoir accepté que le clan Stevenson organise en juin dernier une deuxième défense optionnelle, Alvarez et sa garde rapprochée ont exigé « un engagement écrit et signé qui dit que le gagnant [de ce match] doit se battre cet automne » contre lui, a révélé Lépine.

Ce dernier affirme être en possession de cette lettre, qui a déjà été soumise au WBC.

Le président du WBC, Mauricio Sulaiman, aurait d’ailleurs confirmé mercredi matin à Lépine, à son protégé et à l'entraîneur Marc Ramsay que Stevenson perdra son titre mondial s’il affronte un autre combattant.

Le Colombien, installé à Montréal, et son équipe ont tenu cette conférence dans le but de clarifier la situation à la suite des propos ambigus de Stevenson, qui a entre autres dit que la télé américaine n’était pas intéressée par un combat avec Alvarez.

Des excuses ridicules qui dérangent beaucoup le principal intéressé.

« C’est lui le champion. Quand le champion se bat, les gens vont regarder, peu importe c’est contre qui », a-t-il indiqué.

Son agent abonde dans le même sens. « Si la télé américaine n’est pas intéressée par ce combat, c’est peut-être parce qu’il (Stevenson) n’est pas un bon vendeur. C’est peut-être lui, le problème. »

Stéphane Lépine va plus loin. « La boxe l’a rendu millionnaire, elle a été bonne avec lui. Il devrait remettre à la boxe locale. Pourtant, il ne fait aucune promotion, il ne parle en bien de personne au Québec. Il est prêt à boxer contre de purs inconnus, et il ose dire que la télévision américaine ne serait pas intéressée », s’insurge-t-il.

« J’ai prouvé que je pouvais battre Jean Pascal, même si beaucoup de gens n’y croyaient pas. Ça a été la même chose avec Lucian Bute », dit le Colombien, qui présente une fiche de 24 victoires (dont 11 par K.-O.) et 0 revers.

« Je voulais me prouver, et c’est ce que j’ai fait. Maintenant, je mérite ma chance pour le championnat, et je ferai n’importe quoi pour aller la chercher. »

SOURCE: 

http://ici.radio-canada.ca

Un texte de Julien Lamoureux

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .