Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

13 Sep

Après les regrets, Youri Kalenga est prêt à rebondir

Publié par Benoît

Malgré sa défaite samedi soir face à Lerena, le boxeur calaisien croit encore en ses chances mondiales.

Malgré sa défaite samedi soir face à Lerena, le boxeur calaisien croit encore en ses chances mondiales.

Prostré dans son fauteuil, le visage marqué par les coups portés par son adversaire, Youri Kalenga récupère et a du mal à réaliser qu’il vient de perdre une nouvelle fois l’occasion de devenir champion du monde de boxe.

L’un des juges, un Américain, lui avait pourtant donné 117 points, contre 111 pour Lerena. Preuve que le boxeur calaisien avait fait le job en attaquant sans cesse son adversaire durant ses douze rounds. Mais les deux autres juges, originaires de pays d’Afrique, ont joué la carte de la proximité et ont donné vainqueur le Sud-Africain, qui pouvait ainsi fêter son titre mondial avec son public. « Nous aurions été en France, Youri aurait gagné ce combat. Il n’a fait qu’attaquer au contraire de Lerena. Cela aurait dû convaincre les deux juges», affirme Romain Jacob, coach-assistant d’El Toro.

« Il me reste du travail »
« Il me reste encore beaucoup de travail », répète Kalenga. Son coach, Joseph Germain, ne peut qu’acquiescer. Ce dernier regarde, consterné, la dizaine de supporters congolais qui fait des pieds et des mains autour d’El Toro.

Avec Romain Jacob, ils refont le combat : « Physiquement, Youri n’avait pas les ressources nécessaires pour faire douze rounds », affime Jacob. La faute à une préparation tronquée : « Quatre semaines pour préparer un combat d’une telle importance, ce n’est pas suffisant. Certains points de cette préparation n’étaient pas professionnels », ajoute Germain. Les deux coachs mettent à l’index un combat organisé bien trop rapidement pendant les vacances et le niveau des sparring-partners trouvés à la va-vite.

Ce ne sont pas des excuses pour Youri : « J’ai accepté ce combat car je ne refuse jamais tout ce que l’on m’offre. J’ai pris le risque de faire ce championnat du monde même en sachant que je n’avais pas beaucoup de temps pour le préparer. Je ne conteste pas la décision des juges et mon adversaire a fait un bon combat et je le félicite », déclare-t-il, les yeux rougis par cette défaite qui freine sa progression de carrière.

La suite pour El Toro : « On va faire un break pendant quatre à six mois puis Youri va faire un combat avant de redisputer un autre championnat du monde l’année prochaine », informe Gary Hyde, le manager du boxeur calaisien. « Il va falloir bien bosser pour être prêt la fois prochaine », affirme Kalenga. Romain Jacob le prend à part, le réconforte et lui dit : « On va faire en sorte que tu puisses devenir champion du monde un jour ».

Peut-être en 2018 avec une possible revanche contre Lerena ou un championnat du monde dans une autre fédération, peut-être aux Etats-Unis.

 AUTEUR : Vincent PIHEN

SOURCE : http://www.nordlittoral.fr

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .