Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

12 Sep

Floyd Mayweather Jr. explique pourquoi McGregor l’a atteint plus souvent que Pacquiao, Mosley, Cotto

Publié par Benoît

Floyd Mayweather Jr. explique pourquoi McGregor l’a atteint plus souvent que Pacquiao, Mosley, Cotto

Il y a maintenant quelques semaines d’écoulées depuis la tenue de l’événement de boxe le plus médiatisé de la planète, et à la surprise de certains, le spectacle que nous ont offert Floyd Mayweather Jr. et Conor McGregor ne nous a pas laissé indifférent.

Les succès obtenus par McGregor en début de combat ont surpassé les attentes compte tenu du fait que l’Irlandais, qui en était à son premier combat pro, avait devant lui la plus grande légende vivante de la boxe.

McGregor a donc remporté quelques rounds en début de combat (aux yeux de la plupart des fans), et il a même mieux fait contre Mayweather que quelques-uns des plus gros noms de la boxe, dont Manny Pacquiao, Shane Mosley et Miguel Cotto.

A première vue, cela peut nous apparaître impressionnant mais selon « Money » Mayweather, cela a résulté du fait qu’il avait promis d’offrir aux fans un combat haut en intensité du début jusqu’à la fin :

« C’est parce que j’ai n’ai pas boxé dans le rôle de contre-attaquant, » a dit Mayweather quand il a été questionné quant à savoir pourquoi Pacquiao, Cotto et Mosley ont moins bien fait au niveau des coups portés sur la cible.

« La raison qui explique le fait qu’il a eu un pourcentage plus élevé de coups portés sur la cible, ou qu’il m’a atteint plus souvent que ces gars-là, c’est que je n’ai jamais cessé de me porter vers l’avant, sans bouger le haut du corps, sans avoir l’intention de parer ses frappes. Mon but était juste de l’achever ! »

« C’était cela mon plan de match que de le laisser lancer autant de frappes que possible. Je savais qu’il allait lancer des frappes de manière un peu échevelée, mais le plan de match a en somme consisté à le travailler au corps, de l’atteindre avec des crochets de gauche, des directs de la main droite, tout en appliquant sans cesse une pression constante et de le faire boxer en retrait. »

« J’aurais pu juste me contenter de boxeur à distance, de l’outboxer, de l’atteindre avec des contres, et probablement que je l’aurais stoppé dans la dernière portion du combat, mais ce n’est pas ce que j’ai voulu faire. J’ai voulu appliquer de la pression et le faire battre en retraite, » a en gros expliqué Mayweather.


AUTEUR : Philippe Ch.

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .