Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

25 Jun

Inédit : Cinq boxeurs camerounais qualifiés pour les prochains championnats du monde

Publié par Benoît

Inédit : Cinq boxeurs camerounais qualifiés pour les prochains championnats du monde

Ils ont obtenu leur qualification à l’occasion des championnats d’Afrique masculins et féminins qui se disputent à Brazzaville.
Une véritable razzia ! Les Camerounais raflent tout au presque aux 18è championnats d’Afrique de boxe qui se disputent à Brazzaville, la capitale du Congo. Le tournoi qui s’achève ce dimanche 26 juin 2017, a démarré le 17 juin. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les pugilistes camerounais se sont démarqués.

Cinq d’entre eux ont réussi à obtenir les tickets de qualification pour les prochains championnats du monde prévus à Hambourg en Allemagne du 22 au 30 septembre prochain. Une performance inédite ! En effet, jamais par le passé, le pays de feu Joseph Bessala et de Martin Ndongo Ebanga n’avait réussi à qualifier autant de boxeurs pour une même édition de championnat du monde.

Parmi les qualifiés, Dieudonné Wilfried Seyi (75kg). Déjà certain d’aller en Allemagne après avoir atteint la demi-finale, le récent médaillé de bronze aux Jeux de la solidarité islamiques à Bakou, a confirmé qu’il représente l’avenir de la boxe africaine en se qualifiant pour la finale. S’il s’impose ce dimanche, Seyi, déjà vainqueur de la médaille d’or aux Jeux africains de 2015, sera à 19 ans, l’un des plus jeunes champions d’Afrique de l’histoire.

Les autres qualifiés sont Simplice Fotsala (-49kg), Ulrich Yombo (-81kg),  Arsène Fokou (+91kg) et Christian Ndzie Tsoye (91kg). Les trois premiers sont aussi qualifiés pour leurs finales respectives, tandis que le dernier a été battu en demi-finales. Un moindre mal pour Ndzie Tsoye qui va préparer comme ses camarades, les championnats du monde.

En attendant la clôture de la compétition, le Cameroun enregistre déjà deux médailles en or. Elles ont été remportées par les dames. Christelle Ndiang (57kg) a battu en finale l’algérienne Baahmed Nour. Yannicke Azangue (69 kg) de son côté s’est défaite d’une autre algérienne, Hadjila Khelif. Mais leur compétition n’est pas qualificative aux championnats du monde. Elles devront attendre 2019. Si les hommes copient cet exemple, le Cameroun va compter 6 médailles en or. Du jamais vu.


Auteur: Jean-Marie NKOUSSA

SOURCE : http://www.cameroon-info.net/

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .