Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .

17 Jun

WARD-KOVALEV 2, L’ANALYSE !

Publié par Benoît

WARD-KOVALEV 2, L’ANALYSE !

Demain soir, nous aurons le plaisir d’assister à la revanche entre Andre Ward et Sergey Kovalev pour déterminer le no 1 chez les 175 livres. En novembre dernier, nos collaborateurs Rénald Boisvert et François Duguay vous ont donnés vers avis avant le premier duel. Ils récidivent aujourd’hui en vous offrant leur opinion sur le premier combat, et ce, à quoi ils s’attendent pour la revanche. 

12 Rounds: Avant de parler du combat de samedi, on se doit de revenir sur le duel du 19 novembre dernier. Comment as-tu trouvé ce combat? As-tu eu une ou plusieurs surprises? Le verdict ressemblait-il à ta carte ?

RÉNALD BOISVERT : Le premier combat entre Kovalev et Ward a été pour moi intéressant. Mais je dois reconnaître que c’est loin d’être le combat de la décennie comme je l’avais espéré. La première moitié du combat a été tout à l’avantage de Kovalev et la deuxième partie a été celle de Ward. Les deux boxeurs n’ont pas voulu prendre trop de chances. D’une part, Ward a refusé d’échanger à moyenne portée; car c’est là où Kovalev excelle. D’autre part, Kovalev a voulu éviter de se battre à l’intérieur en accrochant à chaque fois que Ward s’amenait à courte portée.  Mon score: j‘avais six rounds pour chacun d’eux. Donc, à cause du knock down, j’aurais donné la victoire à Kovalev par un point. Mais je dois avouer que j’ai été excité par la manière dont le combat s’est déroulé: Ward va au tapis, Kovalev le pourchasse, Ward revient de loin et s’impose graduellement pour remporter les derniers rounds. Ce que plusieurs amateurs contestent au fond, ce n’est pas tant la décision des juges que la façon de Ward de boxer. D’autres amateurs aiment ce style. Voilà tout…

FRANÇOIS DUGUAY : Le premier combat s’est passé comme je m’y attendais. Le ring IQ de Ward a fait la différence. Je n’ai pas eu de surprise durant le combat, Kovalev est puissant, on l’a constaté pleinement au second round, alors que Ward est un boxeur très intelligent et il a su mieux s’adapter. Personnellement, j’avais la même carte que les trois juges.

12 Rounds: Les trois juges ont donnés des cartes de 114-113 en faveur en Ward, c’est quand même assez rare que les 3 juges ont la même carte dans un combat aussi chaudement disputé. Par contre, selon lacarte de 63 journalistes, 73% donnaient la victoire à Kovalev ? As-tu une explication pour justifer l’interprétation des journalistes versus les 3 juges ?

RÉNALD BOISVERT : D’abord, disons que le style de Kovalev (très européen) ne plaît pas à tous les juges. Beaucoup d’entre eux n’aiment pas que Kovalev refuse de combattre à l’intérieur, préférant accrocher dans le but de reprendre, à la suite de l’intervention de l’arbitre, la position qui l’avantage : c’est-à-dire la moyenne ou longue portée. Il y a certainement chez les juges un courant dominant qui veut que les combattants poursuivent une guerre de tranchée une fois qu’ils se retrouvent à courte portée. Contrairement à d’autres boxeurs venus de l’étranger, Kovalev ne s’est pas adapté à cette manière de combattre.

Deuxièmement, il y a à mon avis une autre raison. Je crois qu’il faut partir du fait que dans ce combat, les rounds clairement gagnés étaient en faveur de Kovalev, alors que les rounds serrés pouvaient aller d’un coté comme de l’autre. Par conséquent, vu globalement, c’est certain que Kovalev méritait le comba t. Mais si l’on analyse le combat round par round, cela devient beaucoup plus difficile à trancher. Les journalistes ont vu ce combat globalement alors que les juges ont décidé round par round et, somme toute, probablement avec un petit préjugé défavorable au style de Kovalev. 

FRANÇOIS DUGUAY : Je dis souvent que l’on doit regarder la boxe et non l’écouter. Il y a bien des amateurs qui sont influencés par les descripteurs et analystes. Je crois aussi que la différence entre les journalistes et les juges, c’est que souvent les journalistes ont été des amateurs de boxe avant de travailler dans le monde des médias et par conséquent leurs préférences va au style de Kovalev. De leur côté, les juges ont fait un travail pour se spécialiser et surtout, ils n’analysent pas un combat dans son ensemble, mais round par round.

12 Rounds: Dans le premier duel, Ward est allé au plancher, mais Kovalev a perdu. Quel boxeur est plus avantagé mentalement pour la revanche?

RÉNALD BOISVERT : Au plan mental, je pense que Ward est légèrement avantagé du fait qu’il a terminé «fort» le premier combat. Psychologiquement, un deuxième combat se déroule souvent comme si c’était le premier combat qui se continuait. Ainsi, ce qui s’est passé dans les derniers rounds restent dans la tête des boxeurs au moment de débuter le premier round du combat revanche. Mais ce n’est pas toujours le cas, d’autant plus que ce sont des boxeurs très expérimentés. 

FRANÇOIS DUGUAY : Clairement, je donne l’avantage à Ward. L’Américain s’est a quoi s’attendre par rapport à la force de frappe de Kovalev et il a su s’adapter dans la seconde partie au point qu’il l’a emporté. Mentalement, je doute que le protégé de John David Jackson saura s’ajuster dans son style de boxe pour offrir une combat tellement différent de ce que l’on a vu en novembre dernier.  

12 Rounds: Les deux clans ont des ajustements à faire en vue de samedi, quel boxeur doit faire les plus gros changements selon toi ?

RÉNALD BOISVERT : Je crois que Kovalev doit apporter un plus grand nombre d’ajustements. Quant à Ward, il les a effectués au cours du premier combat. Plus le combat avançait, plus Ward s’imposait. Il reviendra donc surtout à Kovalev de procéder à des ajustements qui devront ennuyer Ward, notamment en l’empêchant de s’amener aussi facilement à courte portée. 

FRANÇOIS DUGUAY : Le perdant du premier combat, n’a pas seulement été vaincu, il a perdu la seconde partie du duel. Souvent, on dit que le 2e combat est la continuité du premier. Bref, Kovalev se doit de faire plusieurs changements pour être en mesure de briser la tendance et redevenir champion du monde.

AUTEUR ET SOURCE : RDS.CA

À propos

Blog d'informations sur le noble art en France et dans le reste du monde .